Témoignage de l’action emploi – Harouna en CDI, souhaite reprendre sa formation

21 ans – En CDI chez Auchan – Résident du quartier Stalingrad

Suite à une première rencontre avec Sosso Bamba (consultante ressources humaines Cabemploi) lors d’un atelier à la mission locale, Harouna a été orienté vers les ateliers d’action emploi de VEMT par Ousmane Sidibé, conseiller en économie sociale familiale (DECESF), chargé de l’emploi et de l’insertion sociale au sein de l’association. 

Après un accompagnement de plusieurs mois, Sosso l’a aidé à trouver son premier emploi chez Streeteo au début de la pandémie, puis chez Primark.

À 18 ans, Harouna venait de quitter l’école lorsqu’il a rencontré Sosso Bamba. Il était alors l’un des plus jeunes accompagnés de l’association et ne connaissait pas les codes de l’entreprise.

Sosso – « Il avait quelques choses de très fort et d’authentique dans sa personnalité. Il avait une réelle volonté de s’en sortir et de réussir » 

Malgré son jeune âge, Sosso a tout de suite décelé chez lui sa capacité d’écoute, sa réactivité, son savoir-être et la confiance qu’il inspire ; qualités qui ont aussi été reconnues par les recruteurs. Lors de son parcours d’accès à l’emploi avec la consultante il a suivi des sessions de préparation à l’entretien et des ateliers de coaching.

Dans un premier temps il a obtenu un CDI en tant qu’agent de contrôle chez Streeteo, société sous-traitant le contrôle des stationnements dans les rues parisiennes.

Malheureusement, au bout de 4 mois son contrat n’a pas pu être reconduit à la suite de sa période d’essai. C’est sous le coup de la premier vague de confinement de la pandémie en 2020 que la société s’est vue obligée d’interrompre la mission du jeune homme. 

Harouna – « Cette mission s’était vraiment bien passée, j’aimais bien car j’étais autonome. »

À la sortie du premier confinement Sosso lui a ensuite permis de décrocher une mission en contrat à durée déterminée estival chez Primark.

Sosso – « Il avait fait beaucoup de stages auparavant, et ne savait pas valoriser ces expériences et compétences. » 

« Les stages sont des expériences non-négligeables. »

De nouveau sans emploi, il a entrepris de se remettre à la recherche d’un emploi par ses propres moyens. Avec sa forte volonté de travailler, et les connaissances acquises auprès de la consultante, il a finalement rejoint les équipes d’Auchan en octobre 2021 en tant qu’employé de caisse. Son tempérament dynamique et volontaire ne lui ayant pas permis de s’épanouir à ce poste, il souhaite aujourd’hui rejoindre un tout autre domaine. 

Ayant travaillé plus jeune en tant que commis dans les discothèques il avait découvert le monde de la nuit et notamment le métier de la sécurité qu’il souhaite découvrir aujourd’hui d’avantage. 

Désormais ses ambitions se tournent vers les métiers de la sécurité ou de l’informatique. Il souhaite donc entamer une formation qui débutera à la fin du mois de février pour obtenir une licence de sécurité. L’accompagnement à la formation se poursuit aujourd’hui avec Sosso Bamba.

LE MOT DU CANDIDAT 

« C’est dur au début mais il faut avoir confiance. Plusieurs fois j’aurais pu laisser tomber, mais Il ne faut pas lâcher l’affaire. »

Propos recueillis par Johana Fairfort – Art K Diff

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.